Les tendances du Marketing Digital en 2016

Tendances Marketing Digital 2016

Quelles tendances marqueront le marketing et la communication en 2016 ? Sans chercher à jouer au devin, revenons simplement sur cinq dernières tendances actuelles qui vont continuer à s’amplifier en 2016.

 

  1. Le mobile comme premier écran

En 2015, la croissance de l’utilisation du mobile n’a jamais été aussi forte. Dès lors, cette tendance va se poursuivre en 2016 et s’imposer comme une priorité pour les entreprises. Auparavant considéré comme le deuxième écran, il devient le premier dans beaucoup de cas. Il suffit de s’intéresser aux résultats de Facebook pour s’apercevoir que 75% de ses revenus publicitaires proviennent de la publicité mobile, ce qui donne une bonne indication de l’ampleur du phénomène. En 2016, les stratégies marketing devront être, d’abord et avant tout, pensées pour le mobile.

 

  1. La publicité sur les médias sociaux

Les réseaux sociaux étaient gratuits… Ils ont attirés tous les marketers au fil des années, mais les choses ont changé. La portée organique des pages sur Facebook est maintenant proche du zéro. Vous voulez toucher vos fans ou votre audience ? Il faut maintenant passer à la caisse. Tous les médias sociaux se sont transformés en médias payants… comme tous les autres finalement. Dès lors, la mesure des résultats et le pilotage des campagnes en fonction de ceux-ci deviennent une tendance primordiale.

 

  1. Le focus sur le ROI (Retour sur Investissement)

A partir du moment où le nombre de « Likes » sur Facebook n’a plus de valeur réelle en termes de portée ou d’audience, on en revient aux bonnes questions : Quel est le retour sur investissement ? Combien de ventes cette campagne a-t-elle générées ?

Les réseaux sociaux sont d’excellents médias pour générer de la notoriété, du trafic et de l’engagement, mais quand il s’agit de générer des ventes directes, il est nécessaire d’envisager d’autres tactiques complémentaires. Au-delà des mesures réconfortantes telles que le trafic, le nombre de « Likes » et de « Partages », il est temps, en 2016, de revenir à la finalité de l’utilisation d’un média payant : le Retour sur Investissement.

 

  1. L’Audience Planning remplace le Media Planning

Avec le développement de l’achat programmatique (RTB), les capacités de ciblage et d’audiences sont telles que la logique publicitaire d’achat par emplacement disparait progressivement pour être remplacée par la logique d’achat d’audiences sociodémographiques et comportementales. Le constat est simple, au plus le message est pertinent par rapport à une audience donnée, au meilleur est le résultat. Le Media Planning traditionnel fait place à l’Audience Planning.

 

  1. L’importance croissante des acquis digitaux

Par le passé, la publicité était considérée comme une source de coûts. A l’ère du digital, elle doit être plutôt considérée comme un investissement. Votre autorité sur les canaux digitaux se construit progressivement. Le temps où un spot TV avait une durée de vie de 30 secondes pour ne plus jamais être revu par la suite est révolu. Chaque nouveau contenu digital produit aujourd’hui sera toujours consultable dans 10 ans, sur Google, YouTube ou Facebook et va contribuer à la construction de votre marque pour longtemps.  Une présence forte dans les moteurs de recherche et sur les réseaux sociaux est un investissement à long terme.

 

Au nom de toute l’équipe de Knewledge, je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année et une excellente année 2016.

Gérald Claessens
CEO de Knewledge

 

This website uses cookies. You can set your cookie preferences below. For more details see our privacy policy. By continuing to use our website you consent to our cookies.

x
©