Google met de l’Intelligence Artificielle dans son moteur

 

Google utilise désormais un système d’intelligence artificielle appelé « RankBrain » qui intervient dans le tri de ses résultats de recherche. De quoi s’agit-il et en quoi cela affecte-t-il les résultats de recherche et le référencement ?

Google BrainRank

RankBrain : de quoi s’agit-il ?

RankBrain est le nom donné par Google à son programme d’auto-apprentissage. Ce qui signifie que le programme apprend par lui-même comment faire quelque chose, plutôt que d’exécuter des instructions humaines. Il s’agit donc bien d’intelligence artificielle où l’ordinateur peut être aussi intelligent qu’un être humain, apprendre et faire des connexions entre différents éléments par lui-même.

RankBrain est une nouvelle composante de l’algorithme de recherche global de Google, appelé « Colibri » qui est le programme utilisé par Google pour trier les milliards de pages indexées et faire ressortir celles les plus pertinentes par rapport à une requête précise.

Par analogie avec une voiture, « Colibri » est le moteur de Google, qui lui-même est composé de différents éléments. Le PageRank en est un élément historique, RankBrain en est une nouvelle composante. Le PageRank est simplement le plus connu car historiquement l’élément de base du moteur de recherche à son lancement en 1998.

En quoi cela affecte-t-il les résultats de recherche ?

Google utilise une série de critères pour déterminer la position d’une page web dans ses résultats de recherche. Ces critères sont par exemple le fait d’avoir un mot-clé à un endroit spécifique de la page, ou en gras dans le texte, qui lui indique que ce mot est plus important qu’un autre.

Il existe plus de 200 critères différents, qui peuvent être classés en quatre grandes catégories :

  • Les critères d’accessibilité, qui affectent la façon dont les internautes et le moteur de recherche accèdent à une page, comme par exemple la vitesse de chargement de la page, le fait qu’elle soit adaptée à la consultation via mobile, etc.
  • Les critères on-page, qui considèrent les éléments qui composent la page, sa structure, son contenu.
  • Les critères off-page, qui considèrent le nombre et la qualité des liens qui pointent vers une page.
  • Les critères sociaux qui considèrent les réseaux sociaux comme indicateurs de popularité.

Parmi ces critères, le nouveau RankBrain est devenu l’un des plus importants, pour autant, Google ne donne toujours pas plus de précision sur les autres facteurs prépondérants, mais on peut supposer que le nombre et la valeur des liens, qui interviennent comme des « votes » pour une page, ainsi que les mots-clés dans la page restent des critères fondamentaux. RankBrain intervient dans l’interprétation des requêtes des internautes pour trouver des pages qui ne contiennent pour autant pas exactement ces termes.

Jusqu’ici, Google considérait déjà les requêtes similaires, mais des interventions humaines étaient nécessaires pour dresser des listes de synonymes et effectuer des connexions entre des thématiques similaires. Le problème est que Google traite actuellement trois milliards de requêtes par jour et que parmi celles-ci 15% sont de nouvelles requêtes jamais effectuées auparavant, ce qui représente tout de même 450 millions de nouvelles requêtes, difficile à traiter par n’importe quelle équipe humaine, même nombreuse et bien organisée. On comprend donc toute l’importance de la mise en place de cette intelligence artificielle.

Quel impact pour le référencement ?

Nous voyons, à ce stade, trois grands impacts de ce nouveau critère de référencement :

  • Le moteur de recherche de Google devient plus intelligent chaque jour, ce qui signifie que toutes les astuces pour tenter d’améliorer artificiellement ses positions dans Google sont définitivement désuètes.
  • Google est capable de découvrir des synonymes et des connexions entre des thématiques liées, ce qui signifie que le travail de recherche des mots-clés pour le référencement doit être envisagé sur base de champs lexicaux par thématique et non plus mot-clé par mot-clé.
  • L’intelligence artificielle implique que Google est ou va être capable de mieux en mieux comprendre et interpréter le contenu d’une page, dès lors, la qualité et l’originalité du contenu sont des éléments qui sont de plus en plus importants.

Cela a déjà été dit à de nombreuses reprises, mais plus que jamais, le contenu est ROI.

 

This website uses cookies. You can set your cookie preferences below. For more details see our privacy policy. By continuing to use our website you consent to our cookies.

x
©